Toutes à l’école : une association suivie par BatiSafe

13 septembre 2018

author:

Toutes à l’école : une association suivie par BatiSafe

Le don : une action clé et fédératrice au sein de BatiSafe.

Ce n’est pas un choix d’image ou de communication. C’est un vrai choix d’équipe, qui se rassemble autour d’un projet, d’un événement, d’une association.

Depuis 2015, BatiSafe a fait le choix d’aller plus loin dans son engagement soutenant de multiples actions sociales, solidaires, humanistes.

Chaque collaborateur est mis à contribution pour apporter des projets qui le motive et les proposer à l’équipe. En parallèle, nous  effectuons régulièrement des appels à « projets ».

toute a l ecole association batisafeEn 2017, nous avons décidé de soutenir, entre autres, l’association Toutes à l’école.

Cette association qui intervient au Cambodge, a pour mission de proposer une scolarisation de haut niveau aux petites filles les plus démunies, afin de les conduire à un métier qui leur apportera liberté et dignité.

Ces parrainages permettront de couvrir en partie :

  • les frais de scolarité
  • les soins médicaux et dentaires
  • les repas
  • l’aide aux familles

 

Témoignage de deux collaborateurs

Les pôles « Ingénierie et Maîtrise d’œuvre » de BatiSafe sont parrains de deux filles de l’association.

Ci-dessous, nous avons interviewé deux collaborateurs participants à cette action, ce qui permet d’en apprendre davantage sur notre engagement.

Julie Saban (JS), ingénieure et Guillaume Laforêt (GL), dessinateur.

20180905_104531
  • En quoi consiste ce parrainage ?

JS : Ce parrainage consiste à permettre à une petite fille d’accéder à une scolarisation de haut-niveau afin de lui donner une chance d’accéder au métier de son choix.

GL : Ce parrainage consiste à donner accès à l’éducation des jeunes filles cambodgiennes, faisant partie d’un milieu pauvre. Il a pour but de rétablir le déséquilibre qui existe entre l’éducation des garçons et des filles, dans ce pays, leur donner accès à un métier, c’est leur donner une voix pour se faire entendre.

  • Pouvez-vous nous présenter votre filleule ?

JS : Notre filleule s’appelle NOUV SREY NA. Elle vient d’avoir 7 ans et est en niveau 1.

GL : Notre filleule s’appelle Sreiny SAN, elle a 19 ans, issue d’une fratrie de 3 enfants. Elle est la seule enfant à aller à l’école.

  • Quelle relation développez-vous ou souhaiteriez-vous développer avec elle ?

JS : Nous entretenons une relation écrite avec notre filleule, qui nous transmet une lettre en accompagnement de son bulletin. Nous avons été très fiers d’elle lorsqu’elle nous a indiqué qu’elle savait compter de 1 à 10 et maîtrisait la moitié de l’alphabet. Nous souhaitons continuer à suivre ses progrès tout au long de l’année et en savoir en peu plus sur son quotidien et sa famille.

GL : Nous entretenons une relation succincte avec elle, mais nous tenons chaque trimestre à lui faire parvenir une lettre, malgré notre charge de travail conséquente, nous prenons toujours un moment pour nous poser et lui écrire.

  • Selon vous que lui apporte le parrainage ? Et à l’équipe ?

JS : Je pense que ce parrainage lui apporte tout d’abord un soutien financier, mais également un  soutien moral puisque nous l’encourageons à poursuivre ses efforts à travers nos lettres. De notre côté, cela nous permet de réaliser notre chance d’être nés dans un pays où l’éducation est un droit pour tous.

GL : Je pense que ce parrainage lui apporte du soutien et lui fait découvrir d’autres cultures. A notre niveau, cela nous enrichit d’une nouvelle culture et surtout nous permet de garder les pieds sur terre, en se disant que nous avons de la chance d’avoir accès à l’éducation et de décider de notre avenir par nous-même.

  • Pour vous, que représente ce parrainage ?

JS : Donner une chance à une petite fille afin que celle-ci puisse pratiquer un métier qui lui apportera liberté et dignité. Rétablir une égalité entre garçons et filles (moins d’un tiers des enfants scolarisés dans le monde sont des filles).  

GL : Donner une chance à une personne qui n’a pas les mêmes facilités d’accès à l’éducation que nous. Je pense que l’accès à celle-ci permet de s’ouvrir au monde entier.

IMG_20180905_165515-compressor

  • Comment vous organisez vous pour échanger avec elle ?

JS : Nous répondons systématiquement après avoir reçu un courrier. Notre premier envoi a consisté à présenter l’équipe d’ingénierie et la région où le siège de BatiSafe est implanté (La Savoie et ses spécialités). Nous avons conclu la lettre avec des encouragements !

GL : Nous faisons des réunions  1 fois tous les trimestres (fréquences suggérées) , afin de répondre à son précédent courrier, et en cherchant un thème sur lequel échanger.

 

Capture d’écran 2018-09-12 à 11.57.07

 

Pour en savoir plus sur l’association ou si vous souhaitez vous aussi les soutenir en parrainant une jeune fille ou en faisant un don c’est ici.

Saviez-vous que BatiSafe est parti en voyage humanitaire au Laos en mai 2018 ?  A découvrir ici

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *